EXCLUSIF : JUL interviewe D’Julz

On a confié les manettes de la rédaction à JUL, pour interviewer D’julz à l’occasion de notre 4e birthday au Badaboum.

Salu Djulz, ses moi JUL.
Alor tou d’abor, premiere question, pourquoi tu as pique mon nom et que tu as fait une fote dedan ?
Salut JUL, je t’avoue je ne sais pas trop ce que je fous là mais les mecs de Ravelations m’ont obligé à faire cette interview pour une question de promo par rapport à leur anniversaire…
Alors pour répondre à ta question, je ne t’ai pas piqué ton nom, je l’avais bien avant que tu perces dans la musique même si ça me fait mal d’utiliser ce terme…
Et surtout, ce n’est pas le même, ce sont deux noms bien distincts, différents. Tu vois ? C’est tout.

D’accor, trait bien, merci. Deuxieme question. Comment vas-tu se matin ?
Ca va merci.

D’accor. Moi aussi, merci de poser la question. Je sor de garde a vue, sa aurait pu etre pire. Tu as deja fait de la garde a vue toi ?
Non, jamais.

Tu as deja fè des betises ?
Oui, plein. Mais je ne me suis pas fait choper comme un gros mauvais.

Sa c sur, jai pas eu de chance. Est-ce que tu comprend pourquoi mon mot descuse a fait un buz enorme sur Facebook ?
C’est parce que tu as fait plein de fautes dedans. Tu ne t’es visiblement pas relu mon pote.

Nimporte quoi, toute fasson, y’a trop de haters sur Internet. Bon… Tu aimes bien ce que tu fais ? Je veux dire en musique ?
Ben oui, oui. Le jour où je n’aimerai plus ce que je fais ou si je me lasse, j’arrêterai.

Ah wé, ça doit etre bien cete sensation, daimer ce que tu fais. Parce que moi jaime pas trop trop ce que je fais mais beaucoup de gens aime alors je continue parce que sa me fait gagner de largen.
Bon bin, écoute, je pense qu’on a fait le tour. Merci pour cete discussions.
Merci à toi. Pas fâché que ce soit fini en fait.

Salu Djulz !
Salut JUL, bon courage… Tu vas en avoir besoin.

 

Laisser un commentaire