L’EDM, ce tueur bruyant qui nous tue doucement

Presque tout le monde aujourd’hui écoute de l’EDM. Il faut dire que c’est bien pratique !
C’est facile à faire, ça passe sur toutes les radios, et c’est tout le temps pareil.
Cependant, l’EDM pose quelques questions relatives à la santé. Certaines études ont montré qu’il pouvait être néfaste pour la santé, surtout chez les enfants au même titre que l’usage intensif des écrans. Le cerveau et la qualité du sommeil sont particulièrement concernés. Mais ce ne sont pas les seuls effets de l’EDM sur le corps humain.
Petit tour d’horizon d’une étude réalisée par le professeur Yvan Deladobe pour l’université Lyon 2 :

Perturbe le développement des enfants :

L’EDM peut perturber le développement cellulaire, tout particulièrement celui du foetus. Il affecte les tissus qui sont en pleine croissance chez les enfants et les nouveaux nés. Par conséquent, ces derniers sont plus susceptibles d’être affectés par ces effets nocifs que les adultes. Ils ont ainsi plus de risques de connaître des problèmes de développement pendant leur croissance.

Contribue au développement de l’insomnie :

L’EDM peut aussi avoir un impact sur le sommeil. Si vous avez le sentiment que vous avez du mal à dormir, que votre sommeil est irrégulier, alors vous êtes peut-être victime de l’EDM. En effet, les personnes exposées ont plus de difficultés à s’endormir et se lèvent plusieurs fois la nuit pour uriner, même chez les plus jeunes. Preuve que ça n’a rien à voir avec des problèmes de prostates.

Dérègle la fonction cérébrale :

L’EDM affecte aussi la concentration et perturbe la fonction cérébrale. Résultat, l’activité du cerveau peut diminuer et vous pouvez rencontrer des problèmes de concentration ou avoir des pertes de mémoire.

Affaiblit la qualité du sperme :

L’EDM est aussi un perturbateur qui affecte la fertilité des hommes. Effectivement, l’EDM réduit la mobilité des spermatozoïdes et provoque la fragmentation de l’ADN. De plus, cela peut avoir des conséquences sur la fertilité ou augmenter le risque de grossesse anormale.
Le glyphosate comparé à L’EDM, c’est du pipi de chat et on espère que notre ministre de la culture va s’emparer du dossier pour faire interdire au niveau européen ce style musical. La Belgique semble pour l’heure être réticente à l’idée, rappelons qu’elle accueille tous les ans le festival Tomorrowland, fer de lance de ce mouvement. Un pays définitivement très accueillant avec les tueurs en série.  

Articles associés

Avicii : "Mon addiction à la masturbation a failli me tuer"
Les Etats-Unis arrêtés pour le meurtre de la musique électronique
Une jeune fan d'EDM déçue de ne connaitre aucun DJ du Top Resident Advisor
Un journaliste de Trax a une révélation après avoir lu l'article sur le journaliste ayant eu une révélation après une nuit au Berghain

Laisser un commentaire