“Tiens, si j’allais jouer No Woman No cry à la guitare dans un parc cet après-midi” par cet étudiant en Economie Sociale et Solidaire

393 Partages

Bastien, un étudiant en Economie Sociale et Solidaire a décidé plus tôt cet après-midi de profiter du beau temps et de se rendre dans un parc pour jouer et chanter à tue-tête avec un air niais “No Woman No Cry”.

Rappelons que le standard de Bob Marley reste le morceau le plus joué et le plus malmené par des faux guitaristes le plus souvent en sarouel et avec une hygiène dentaire assez limité, suivi de près par “Come as you are” de Nirvana et par “Wonderwall” de Oasis. La référence reggae a été reprise 10906 fois, dont 406 fois par la même personne, un homme blanc portant des dreadlocks aperçu torse nu sur les plages du pays basque.

Nous avons rencontré l’étudiant peu avant qu’il sorte afin de lui demander comment lui était venu cette idée fantastique.
“J’étais en train de regarder Les Grands du rire sur France 3 et j’ai vu Karen Cheryl avec un chapeau aux couleurs de la Jamaïque, ça m’a rappelé Bob et le combat pour la liberté qu’il avait donné tout au long de sa vie… J’ai eu envie de l’honorer”.

“Non, en vrai c’est juste que j’ai lu quelque part que ça marchait encore pour attirer les filles”.

“J’ai d’abord eu l’idée de me faire des dreadlocks pour me mettre dans le personnage mais comme je suis blanc et roux, je me suis dit que ce n’était peut-être pas très une bonne idée”.

“Finalement j’ai opté pour une tenue confectionnée en peau de chamois et laine bio, pantalon, veste avec des manches bien amples pour que l’on voit mes abdos et un bonnet péruvien en laine d’alpaga, ça a vraiment de la gueule”.

Avec la chaleur, il est certain que Bastien transpirera comme une vache et dégagera une odeur pestilentielle. Une fragrance qui ne manquera pas d’attirer sans nulle doute plusieurs de ses pairs tout au long de l’après-midi.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, Bastien a été aperçu avec d’autres traîne-savates, joueurs de djembé et quelques chômeurs habitués du lieu.

393 Partages

Laisser un commentaire