Des tonnes de MDMA et d’ecstasy envoyées à l'Etat Islamique pour remplacer le Captagon

Face aux attaques du week-end dernier, le gouvernement a décidé d’envoyer une réponse forte en inondant l’Etat Islamique de centaines de milliers de doses de MDMA et d’ecstasy pour remplacer peu à peu le Captagon, la drogue des jihadistes.

Le nerf de la guerre

Utilisée par les combattants du groupe Daesh, le Captagon est aussi la source d’un business juteux. En effet, son trafic permet entre autres de financer des armes et des opérations militaires.

Petite pilule blanche à base d’amphétamines et de caféine, le Captagon est devenu le nerf de la guerre menée par le groupe Etat Islamique. Sous son influence, on ne ressent plus aucune émotion, ni peur, ni douleur.

Alors que le formidable élan d’amour et de solidarité de la population mondiale va très certainement avoir des conséquences positives sur toute la planète, la réponse du gouvernement se veut rapide et sans équivoque même si les effets ne se mesureront qu’à long terme.

“Ce n’est que le début, il va falloir bien sûr suivre l’évolution des mentalités. Nos services de renseignements nous tiendront informés au jour le jour” explique le porte-parole du gouvernement.
“Attention, il ne s’agit pas là d’un quelconque aveu de faiblesse ou de compassion. Nous ne voulons pas leur faire plaisir. Nous ne montrerons aucune pitié notamment pour les dirigeants. Les combattants deviendront plus dociles, il sera alors facile de les traquer, les arrêter, les juger et les enfermer” continue t-il.

« Ils seront complètement défoncés oui » précise un expert. « Pour moi, ils ne méritent même pas de connaître la félicité que ça va leur apporter. Tout ce que je leur souhaite, c’est la descente et la déprime ».
L’objectif du gouvernement est simple : faire prendre conscience aux jihadistes de la débilité et la cruauté de leurs actes. Devant le lavage de cerveau que subissent les combattants et surtout les plus jeunes, l’électrochoc que constitue les effets de la drogue est, à leur yeux, une solution pérenne.

Les membres du Congrès n’excluent pas d’en mettre de côté pour leur consommation personnelle afin de présenter aux français un front uni et ainsi faire oublier le désastreux spectacle auquel ils les ont fait assister jusqu’à maintenant. Et dans le même temps, s’en mettre plein le cornet en se débridant un peu.

L’armée de l’air en alerte

Les avions Rafale qui soutiennent cette opération dans les airs ont eu pour ordre de diffuser de la musique en boucle le plus fort possible, avec le concours de Funktion One, pour accompagner au mieux les effets de la drogue et, il faut le dire, faire chier un maximum les combattants.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

odio elit. justo Aenean ut felis