"C'était mortel !" par ce DJ qui a joué dans une soirée de merde mais qui ne peut pas mentir sur Facebook

Comme chaque début de semaine, notre fil d’actualité Facebook est inondé par les publications de nos DJs préférés, toutes plus dithyrambiques les unes que les autres sur le mer-vei-lleux week-end qu’ils viennent de passer.

Vendredi, la journée photos

Alors que celles du vendredi sont consacrées aux photos prises dans les aéroports depuis les business lounge pour les plus chanceux, celles du jour de la soirée au dîner “pré-soirée”, celles du lundi sont plutôt dédiées aux remerciements.

Des remerciements dégoulinants la plupart du temps :
“Merci aux orgas, au club, aux staff du club, aux autres DJs et surtout à toi public sans qui rien ne serait possible”.

Mais quel crédit peut-on accorder à ces publications ? Sont-elles vraiment empreintes de vérité ? Comment peut-on vérifier ces dires ? Qui a volé l’orange du marchand ?

En tout cas, nous pouvons vous assurer que celle de DJ Pitch* à Poitiers ne s’est pas tout à fait déroulée comme il a pu le dire sur sa page Facebook :
“Soirée de ouf malade, Poitiers, vous êtes un public de cinglés, à très vite bientôt !”

À noter que dans un an, lorsque DJ Pitch sera de nouveau booké, il publiera quelques jours avant : “Tellement hâte de revenir à Poitiers.

Et pourquoi nous le sachions ? Pourquoi se permet-on d’écrire un tel article ?

Tout simplement parce que nous y étions à cette soirée… Et qu’à peine 30 personnes étaient présentes. Et sur ces 30, à peine 10 savaient ce qu’elles faisaient là (même nous, ne savions pas ce que nous foutions là).
Alors la prochaine fois, lorsque vous verrez des photos du DJ et du matos en gros plan et pas une seule du public, posez-vous la question : “Ne suis-je pas victime d’une arnaque à la ‘mavieestplusbellequelatienne’ alors que je n’ai rien demandé” ?

* Afin de préserver son anonymat, le nom de l’artiste a volontairement été changé.

Articles associés

Facebook : il a 3247 amis et ne trouve personne pour l’aider à déménager
Il est musclé, tatoué tribal et bronzé aux UV mais n'est pas DJ TechHouse
Un jeune fan de Techno aime subitement un mix d'un DJ après avoir appris de qui il s'agissait
Dubfire invite ses fans à lui envoyer leurs mixes

Laisser un commentaire

Donec felis diam nunc justo sit porta. consectetur Donec