San Proper éternue au restaurant : trois morts par overdose

Scène de panique dans un restaurant bruxellois samedi dernier, alors que San Proper devait se produire dans un club de la ville le soir même. Le DJ, accompagné des organisateurs de la soirée et d’une poignée de groupies a commencé à éternuer pendant qu’il dégustait un steak au poivre avec des huîtres aux truffes de Montcuq.
Il était 21h30 et la salle du restaurant “La table de Lus” était bondée.

Trois morts, quatre personnes hospitalisées et des dizaines d’autres en état de choc.

Peu de temps après la première salve d’éternuements, trois convives assis en face de lui ont rapidement été pris de bouffées de chaleur et pour l’un d’entre eux de vomissements, avant de succomber quasi instantanément. Le médecin qui accompagne en permanence San Proper (sur la demande expresse de son médecin traitant) n’a pu que constater les décès. Après autopsies, le médecin légiste de la morgue du CHU de Bruxelles a confirmé qu’ils étaient morts d’une overdose.
Bon, c’est vrai que le dîner était chiant, ça manquait franchement d’action. Comme c’est souvent le cas pendant ces repas d’avant soirée d’ailleurs. Tout le monde se sent obligé de s’intéresser à ce que raconte le DJ, les discussions tournent autour de lui et les anecdotes se ressemblent toutes… Mais bon quand même, j’en demandais pas tant, laissez les vivre” nous a confié l’un des organisateurs de la soirée.

« Je vous avoue que je n’étais pas rassurée à l’idée de dîner avec lui, je ne pensais pas qu’il pouvait s’alimenter. Mais je me suis dit que ça ferait toujours une photo d’un plat et d’un DJ à poster sur mon compte Instagram. Une pierre deux coups !” a déclaré l’une des participantes.
Interrogés sur la question, de nombreux médecins confirment que les drogues ont très probablement été transmises par les postillons de l’artiste. Une théorie que réfute complètement le DJ affirmant qu’il était clean depuis plus d’une heure.
S’il avait mis sa main devant sa bouche, comme je lui assène de le faire depuis des mois, les conséquences auraient sans aucun doute été beaucoup moins graves” conclut le médecin accompagnant le DJ.

Articles associés

Il est musclé, tatoué tribal et bronzé aux UV mais n'est pas DJ TechHouse
Un jeune fan de Techno aime subitement un mix d'un DJ après avoir appris de qui il s'agissait
Nina Kraviz écrit une grande lettre au Père Noël pour expliquer combien elle a été gentille cette année
“Your girlfriend prefers 12 inches”

Laisser un commentaire

leo elit. risus lectus mi, felis non mattis