After : il garde sa bière à la main pendant 15 heures sans en boire une goutte

Un jeune homme aurait gardé la même canette de bière pendant un peu plus de quinze heures sans en boire une goutte alors qu’il participait à une after dans un appartement non loin de chez lui.

Thomas, 22 ans, aurait ouvert la canette à environ 6 heures du matin et l’aurait tenue fermement dans sa main droite jusqu’à 21 h 15, avant de la poser sur une table et de la perdre, comme un gros looser.

“Je pensais que ce connard sirotait n’importe comment toutes les bières parce que chaque fois que je le regardais, il en avait une à la main” explique Matthieu, l’hôte de l’after. “Je lui ai même dit de ralentir le rythme mais il m’a dit que c’était toujours la même. Je ne l’ai pas cru évidemment mais quand je suis allé voir dans le frigo, presque toutes les canettes étaient encore là”.

“J’ai juste oublié que je l’avais à la main et de boire tout simplement” raconte Thomas. “Je sais que j’ai matté le mur pendant au moins 3h. Je regardais la peinture sécher, ça c’est sûr mais c’est tout. A la fin, c’est comme si la bière faisait partie de moi, comme un prolongement de ma main”.

“J’ai du prendre une gorgée quand je l’ai ouverte mais je n’en suis vraiment pas sûr. La deuxième gorgée, ça devait être vers 17h mais là encore je ne suis sûr de rien” poursuit-il. “Si je ne l’avais pas posé pour chercher mon téléphone qui était en fait dans mon autre main depuis le début, je serais probablement encore en train de la tenir”.

“J’ai essayé de la trouver sur la table mais il y en avait tellement que c’était impossible de savoir laquelle était la mienne. Et hors de question d’en prendre une au hasard, pas envie de choper le typhus. Heureusement, il en restait plein dans le frigo, alors j’en ai pris une autre. Je l’ai gardé jusqu’à 9h le lendemain matin quand je suis enfin rentré chez moi”.

Selon nos calculs, environ vingt-trois litres de bière ont été gaspillés pendant cet after ce qui se situe dans la moyenne haute de ce que l’on peut jeter après ce genre de rassemblement.

Source : Wunderground

Laisser un commentaire