Partenariat entre la SACEM et Benenuts, les artistes seront désormais payés en cacahuètes

800 Partages

Après des mois de négociations dans le plus grand secret, la SACEM, l’organe en charge d‘assurer la collecte et la répartition des droits dus aux auteurs, compositeurs et éditeurs de musique et le géant du biscuit apéritif, Benenuts viennent de conclure un accord pour la rémunération des artistes.

C’est une véritable révolution dans le domaine, puisque désormais l’ensemble des acteurs de la musique seront payés en cacahuètes au lieu des quelques Euros que touchaient certains chaque année et plus particulièrement les producteurs de musique électronique.

La marque qui se revendique comme étant “les héros de l’apéro” a toutefois précisé que si certains artistes avaient peur de s’étouffer avec les cacahuètes, il serait possible de choisir parmi d’autres produits, comme les “Apero cracks fins et fondants emmental” ou les “Bugles 3D”.

Une annonce qui semble diviser le milieu. Si pour  le producteur Français Electric Rescue, c’est une bonne nouvelle puisque cela lui évitera d’acheter des produits bas de gamme dans le magasin LIDL de sa ville, pour les apéros qu’il organise régulièrement avec ses amis. Le son de cloche est un peu différent pour Agoria qui aurait préféré un partenariat avec “des marques plus chics et plus branchées”.  

Espérons toutefois que ces biscuits et ces cacahuètes seront consommés à l’apéritif et non pas en after. Les drames survenus à cause des “TUC” et des “Bretezels” étant encore présents dans tous les esprits.

800 Partages

Laisser un commentaire