“Un morceau sorti uniquement en digital, c’est forcément de la merde” déclare un puriste

261 Partages

C’est à l’occasion d’une réunion de préparation du très attendu festival de La Chinerie que nous avons rencontré Morgan, un activiste de la première heure bourré de certitudes.

Du haut de ses 24 ans, Morgan n’en démord pas, “Un morceau qui sort uniquement en digital c’est forcément de la merde !” déclare t-il.

Le pire, c’est quand un EP sort d’abord en vinyle et qu’il est ensuite disponible en digital, dans ce cas, je m’empresse de le revendre sur Discogs. J’ai pas envie de me retrouver avec un son que tous les blaireaux peuvent acheter pour 0,99 cts sur une plateforme. Cela m’est arrivé quelques fois et ça me rend malade” poursuit-il.

J’achète uniquement des vinyles et j’essaie de m’assurer qu’ils sont pressés à un minimum d’exemplaires.

Et le son mec, la qualité du son putain ! c’est pas comparable quoi”. Une affirmation qui nous laisse perplexe, quand on voit que Morgan écoute la musique qu’il achète sur des enceintes à cent euros la paire.

Je ne sais pas quoi penser de tous ces branleurs qui achètent sur Beatport et sur les autres plateformes de téléchargement, mais ce sont des vrais moutons qui ne respectent rien” conclut-il.

261 Partages

Laisser un commentaire