David Guetta décide de quitter l’argent pour refaire de la musique

Après plusieurs années à écumer les charts de la planète et s’occuper du bien-être de son portefeuille, David Guetta a pris la décision de revenir à ce qui l’animait les premières années où il a commencé : la musique, “Cet art et activité culturelle consistant à combiner sons et silences au cours du temps et dont les ingrédients principaux sont le rythme, la hauteur, les nuances et le timbre” (Source : Wikipedia).

Un art que David avait mis de côté de longues années pour produire ce que l’on appelle dans le jargon, de la merde en boite hyper markétée. Participant ainsi à l’affaissement du niveau d’exigence global que l’on peut attendre d’un artiste et à l’abrutissement des masses à l’instar de Cyril Hanouna à la télévision.

Une nouvelle direction illustrée par sa nouvelle mixtape de 12 titres et un désir affirmé de revenir à ses premières amours, la House.

De Kelly Rowland à Urêtre Grims en passant par The Black Eyed Pisse et Chia, David Guetta a dominé l’industrie musicale mondiale en collaborant avec des icônes de la pop des années 2000 et 2010. Enchaînant les tubes et les performances EDM, celui qui a lancé le Hip Hop en France et aidé au développement  et de la scène House music dans les années 90 décide de revenir à ses racines.

Dans une conversation avec Pete Tong, Guetta dit que l’album « représente un cycle complet pour moi et c’est pourquoi je voulais revenir au début. J’ai commencé dans la House, en jouant dans les raves et clubs underground de Paris. Je voulais faire de la musique juste pour le plaisir, sans approche commerciale. Après, je me suis lancé dans la finance Je veux faire tous les types de musique que j’aime, je ne le fais plus pour l’amour de l’argent, de la célébrité, du pouvoir mais pour l’amour de la musique ».

Laisser un commentaire