Suppression des pailles en plastique, San Proper en panique

161 Partages

Chaque jour, les Français utilisent plusieurs centaines de milliers de paille en plastique. Une consommation qui n’est pas sans conséquence pour l’environnement.

Fort de ce constat certaines grandes marques comme McDonald’s ont décidé leur suppression. Une décision qui devrait faire boule de neige et inciter d’autres acteurs du secteur à leur emboîter le pas. Notre gouvernement par l’intermédiaire du ministre de l’environnement, Nicolas Hulot vient d’ailleurs d’annoncer son intention de les interdire à compter du 1er janvier 2019.

Si cette mesure ravi de nombreux militants, elle a fait l’effet d’une bombe chez les consommateurs de cocaïne et les industriels du plastique. Ces derniers peuvent compter sur un allié de poids, en la personne de San Proper. En effet le DJ Batave qui vit en France depuis quelques années est bien décidé à faire plier le gouvernement et les enseignes en se lançant dans une véritable croisade contre cette interdiction.

Les écolos me font chier, ils veulent supprimer les pailles en plastique. Je vais faire comment moi pour sniffer ma coke ? Utiliser un billet de banque dégueulasse qui a traîné entre les mains de milliers de gens qui sortent des chiottes sans passer par le lavabo ? Pas question !” nous a t-il déclaré.

San Proper ne décolère pas depuis cette annonce et menace de quitter la France si aucun accord n’est trouvé.

Pour Yvan Delacé, porte-parole du syndicat des industriels du plastique, la France se dirige tout droit vers une épidémie d’hépatite si les consommateurs de cocaïne sont obligés d’utiliser un billet de banque.   

Nous tenons tout de même à rassurer San Proper, puisque des alternatives véganes existent depuis l’apparition de pailles en bambou dont Ricardo Villalobos ne peut plus se passer.  Une nouvelle qui devrait éviter la fuite d’un cerveau supplémentaire, quelques années après le départ de Mickaël Vendetta pour les Etats-Unis.

 

Photo : Cyril Pang

161 Partages

Laisser un commentaire