Voies sur berges : Concrete bientôt remplacée par un accès au périphérique

Nouvel épisode pour le dossier de la fermeture des voies sur berges à Paris et un coup dur pour Concrete.
Le tribunal administratif de Paris a annulé mercredi dernier la fermeture à la circulation des voies sur berges rive droite au centre de la capitale. Mais la décision de justice ne s’arrête pas là.
Le tribunal a ordonné la réquisition d’une partie du quai de la Rappée pour y construire une bretelle d’accès au périphérique parisien. Un aménagement de la ville jugé nécessaire pour l’organisation des JO de 2024. La barge du célèbre club de la capitale sera la première victime collatérale de cette décision.
Brice Coudert, le directeur artistique du club se dit atterré suite à cette annonce. “Nous travaillons depuis des années sur ce quai et on peut dire que nous n’avons pas ménagé nos efforts pour séduire les instances politiques, Anne Hidalgo et Jack Lang ont été invités à plusieurs reprises, on a vraiment l’impression qu’ils nous plantent un couteau dans le dos et nous prennent pour des cons”.
Les travaux doivent commencer en octobre prochain mais les appels à la mobilisation contre ce projet se multiplient, les propriétaires du club n’excluent pas de transformer le lieu en une ZAD en plein Paris. Ils ont déjà reçu le soutien d’un grand nombre d’artistes et de collectifs, tous prêts à venir occuper la barge pour éviter le pire.

Articles associés

La drogue que vous cherchez se trouve toujours dans la dernière poche que vous vérifiez
Alain Juppé promet de réouvrir le Pulp s'il est élu
Un DJ sur quatre risque de devenir un connard fini selon une très sérieuse étude
Le rédacteur en chef de Trax retenu en otage par les Femen enfin libéré

1 Commentaire

Laisser un commentaire