La Nasa confirme que l’égo de Calvin Harris est désormais visible depuis l’espace

C’est ce que Pat Swanson, porte-parole de l’Institut de Recherche Météorologique de la Nasa, a officiellement déclaré aujourd’hui lors d’un séminaire sur le changement climatique : “Cela fait plus d’un mois que nous avons constaté une étrange anomalie, une sorte d’ombre au-dessus de Miami. Au début, nous pensions qu’il s’agissait simplement d’air chaud ou autre chose susceptible d’exploser. C’est seulement lorsque cette chose s’est mise à bouger de façon totalement incohérente que nous avons commencé à nous inquiéter”.
“Il y a encore pas mal de phénomènes atmosphériques que nous ne connaissons et ne comprenons pas toujours. Habituellement, ils ne bougent qu’un peu et c’est en étudiant leurs mouvements que nous parvenons à avoir une idée de ce que cela peut être” poursuit-il.
“Là, c’était totalement différent. Cela se déplaçait sur de vastes distances de façon très rapide, puis stoppait dans des endroits comme Ibiza, Londres, Sydney et New York durant des périodes de 24 heures, avant de bouger à nouveau”.
Dans de telles situations, la NASA s’en remet à une équipe de scientifiques de haute envergure appelés les “X Men”. “Lorsqu’ils interviennent, vous savez que vous allez bientôt avoir des réponses à vos questions”.
Ils étudièrent ce phénomène sous tous les angles pendant des heures, mais personne ne semblait faire de quelconque progrès. Puis, sorti de nulle part, un stagiaire mentionna quelque chose à propos d’une vidéo YouTube d’une date de Calvin Harris à Miami. Cette vidéo le montrait en train de stopper net la musique pour pousser un coup de gueule envers un membre du public qui critiquait son travail.
“Comme nous avions remarqué que l’anomalie en question avait eu lieu exactement la même nuit que ce concert, nous décidions de regarder la vidéo afin d’établir s’il y avait pu y avoir autre chose qu’une simple coïncidence entre ces deux évènements, dit-il d’un air inquisiteur.
“Nous ne pouvions croire à quel point ce gars pouvait être un trou du cul. Arrêter la musique pendant son show, parler de soi-même à la troisième personne et être incapable d’accepter le moindre soupçon de critique : ce sont les signes indiscutables d’un égo surdimensionné affirma t-il avec aplomb.
“Puis, lorsque quelqu’un d’autre se rappela que l’égo de Kanye West était apparu sur une photo satellite deux ans auparavant, nous avons comparé les dates de la tournée de Harris avec notre anomalie. Eurêka nous avions fait le rapprochement : c’était son égo depuis le début ! Ce fut un moment d’exaltation absolu et même plus, car nous allions pouvoir l’ignorer superbement à nouveau” s’exclama t-il avec enthousiasme.
 
Source : Wunderground
 
 

Articles associés

Avicii : "Mon addiction à la masturbation a failli me tuer"
Les Etats-Unis arrêtés pour le meurtre de la musique électronique
Une jeune fan d'EDM déçue de ne connaitre aucun DJ du Top Resident Advisor
Un journaliste de Trax a une révélation après avoir lu l'article sur le journaliste ayant eu une révélation après une nuit au Berghain

Laisser un commentaire

justo eget dolor at sed risus. dolor. libero.