Des petits malins ont installé des panneaux "Descente dangereuse" à la sortie de Concrete après la dernière Samedimanche

Si vous n’avez jamais entendu parlé des “Samedimanche” de Concrete c’est que vous faites partie des ploucs (NDLR : oui on sait, ça fait plouc de dire plouc mais on aime ça) qui vivent en région et que l’Internet Haut Débit n’est pas encore arrivé jusqu’à vous.
Les Samedimanche sont au clubbing ce que le triathlon est au sport : une épreuve de force que seuls les plus acharnés peuvent terminer.
Une série de fêtes ininterrompues de 48h lancée en grande pompe il y a quelques mois à Paris.
C’est à l’occasion de la dernière édition durant laquelle se produisait notamment Ben Klock, qu’un groupuscule se revendiquant pour la lutte contre l’absentéisme dans les écoles de commerce a installé 5 panneaux “Attention descente dangereuse” aux abords de la barge du quai de la Rapée.
Une initiative qui n’est pas passée inaperçue et qui n’a pas manqué de faire rire les fêtards, Brice Coudert le DA de Concrete et Valery B le célèbre physio des nuits parisiennes.
 

Articles associés

Concrete lance "JANVRIL", une soirée non stop du mois de janvier au mois d'avril
Koh Lantaz à Ibiza : les candidats devront survivre avec 5g de cocaïne et 6g de MDMA par jour
Sven Marquardt se fait refouler de Concrete
La mairie de Roubaix saisit la justice pour refuser le prénom "Taz"

Laisser un commentaire

Nullam suscipit libero ipsum ut dictum dapibus ante. ut id Curabitur venenatis,